Les Fruits et légumes du printemps n°1

Les Fruits et légumes du printemps n°1

Asperge, épinard, pamplemousse, fraises : Zoom sur tous les nouveaux fruits et légumes du printemps.
22 mars 2017
Par Camille Cazorla

Avec ces fraîches températures qui n’en finissaient plus, on avait presque oublié que l’équinoxe du printemps était hier, le 20 mars 2017. Même s’il va falloir attendre encore un peu pour tomber le tee-shirt, mais la bonne nouvelle de cette saison se trouve dans nos assiettes. Dès le mois de mars, puis courant avril et jusqu’à fin juin, tout un lot de nouveaux fruits et légumes printaniers viennent égayer nos repas. Nous commençons cette première liste printanière avec les mois de mars et d’ avril. S’en suivra un numéro 2 avec le mois de mai et de juin en temps voulu.

MARS

Morilles : Plaisir printanier, la morille se reconnaît grâce à son chapeau alvéolé. À la fois souple et ferme, la morille dégage un parfum caractéristique. Champignon sauvage de climat tempéré, on la trouve en France, dans l’Est, le Sud-Est, en Corrèze et dans le Périgord. Elle pousse principalement dans les sols sablonneux, à la lisière des bois. Elle apprécie particulièrement les terrains tourmentés, les creux et autres cuvettes. C’est pourquoi les plages normandes se sont vues remplies de morilles au printemps 1945, après les bombardements. Elles accompagnent parfaitement bien volailles et aussi poissons blancs. 

Pamplemousse : Derrière le pamplemousse se cachent différentes variétés d’agrumes. Leur chair et leur goût différent mais ils restent tous excellents pour notre santé. Le printemps est aussi la saison où il fait bon se recharger en vitamines et ça tombe bien car le pamplemousse en contient énormément. 

Mangue : Dans le monde, il existe une multitude de variétés de mangues. On en compte plus d’un millier, uniquement en Inde et seulement une dizaine des variétés sont présentes sur les étalages. On aime son côté sucré et acidulé, parfait pour nos desserts. 

AVRIL

Asperge : Tendre et savoureuse, l'asperge fait son retour sur les étals du marché au début du printemps. Originaire du bassin méditerranéen, l'asperge est facile à consommer (risotto, velouté). On distingue 4 sortes : blanche, violette, verte et sauvage. Elles sont aussi un allier santé : peu calorique, elles regorgent de vitamines et elle contiennent aussi beaucoup de fibres.

Epinard : En salade, cuit vapeur, à la crème, mijoté, l’épinard nous séduit avec ses belles feuilles vertes. Elles doivent être vertes foncées, lisses, tendres et charnues. Évitez les feuilles jaunes et flétries ainsi que les feuilles trop humides. Préférez les jeunes pousses qui sont souvent plus tendres. Consommez l’épinard le jour de l’achat afin de profiter de sa saveur et surtout de toutes ses propriétés nutritionnelles. Autrement, il se conserve au réfrigérateur, dans le bac à légumes, pendant 2 jours au maximum.  

Petit-Pois : Légume printanier par excellence, le petit pois frais est disponible sur les marchés dès avril mais principalement entre mai et juin. Vert et croquant, il est apprécié pour son goût légèrement sucré. Valeur sûre des plats traditionnels, le petit pois s'associe également aux saveurs orientales. Laissez-vous surprendre par cette légumineuse (car en plus d’être un légume, il est aussi une légumineuse) qui va twister bien plus vos plats que vous ne le pensez. 

Fèves : Généreuse, à la saveur prononcée de noisette et à la texture onctueuse, la fève est un régal pour le palais. Les fèves constituent l’une des plus anciennes légumineuses. Elles auraient été cultivées depuis le néolithique. On les préfère fermes, sans tâches et charnues. Elles sont aussi bonnes en salades qu’en petits plats chauds.

Fraises :  Charnues, sucrées, acidulées, elles célèbrent les beaux jours et redonnent des couleurs à nos assiettes. En France, les fraises sont principalement cultivées en Aquitaine (Lot-et-Garonne et Dordogne), en Rhône-Alpes (Isère et Rhône) et en Bretagne (Plougastel). Certaines fraises sont reconnues par des labels de qualité comme la fraise du Périgord et la fraise de Nîmes qui bénéficient d'une IGP, mais aussi le label rouge fraise du Lot-et-Garonne, ou la marque collective Fraises de France, qui offre la garantie de fraises issues de l'agriculture raisonnée. Elles sont délicieuses tout juste cueillies et aussi bien sûr en desserts.

Rhubarbe : De couleur rouge-rosée légèrement nuancée de vert, la rhubarbe fait son retour sur les étals au printemps. Sa chair, fondante et très acidulée, réveille les papilles. Plante rustique originaire d’Asie, la rhubarbe fut d’abord connue pour ses vertus médicinales plutôt que gustatives. Choisissez-la avec une tige épaisse, bien ferme et pleine, dépourvue de tâches et de flétrissures. Pour tester la fraîcheur, brisez la tige : la cassure doit être nette et la sève doit perler à la cassure.

Ceux qui nous quittent bientôt :  

Avis à tous les fans des légumes d’hiver ou de mi-saison, le début du printemps emporte avec lui fruits et légumes de basse saison. 

Les Endives sont à consommer jusqu’en avril, encore un petit mois pour déguster ce légume en salade ou en fameux gratin au jambon. Une dernière recette d’endive : les Endives au jambon

Les Choux : star de l’hiver par excellence, les choux vont aussi nous quitter au mois d’avril. Choux de Bruxelles, choux chinois et autres variétés de choux vont bientôt disparaitre, alors si vous les appréciez, c’est encore le moment de se faire plaisir.  Une dernière recette de choux : Chaud-Froid de chou-fleur et Saint-Jacques à cru

Le Céleri : Connu pour ses nombreuses vertus médicinales depuis la Renaissance, ce légume pauvre en calorie laisse place à son cousin le céleri-rave. On peut toutefois le consommer encore tout le mois de mars. Une dernière recette de céleri : Purée céleri-citron

Nos recettes 100% printanières  à déguster entre le mois de mars et d’avril :